Art Sullivan

Petite Demoiselle (1975)

 

C'est dimanche et je la voie, elle descend son escalier,
Et moi seul, abandonné, j'aimerais tant lui parler,
Parler  la pluie du vent, de ces beaux yeux d'enfant,

Hello, hello, petite demoiselle,
Hello, hello, c'est une idée rebelle,
Il faudra bien qu'un jour, je te parle d'amour

 Hello, hello, petite demoiselle,

Hello, hello, j'attends que tu m'apelles,
Ne fermes pas ton coeur, a ma grande douleur

C'est dimanche et je la voie, elle descend son escalier,
Dans mon coeur désamparé, vibre le besoin d'aimer,

D'aimer c'était belle enfant, et ses cheveux d'argent

Hello, hello, petite demoiselle,

Hello, hello, c'est une idée rebelle,
Sur toi mon coeur se branche, en ce triste dimanche,

Hello, hello, petite demoiselle,
Hello, hello, j'attends que tu m'apelles,
Il faudra bien qu'un jour, je te parle d'amour

Hello, hello, petite demoiselle,
Hello, hello, c'est une idée rebelle...

 

Back