Gilles Marchal

 

Comme un Étranger dans la ville (1969)

 

Comme un étranger dans la ville

Je suis plus seul qu'une ombre

Et ma voix ne parle qu'à moi

Les gens qui me regardent

N'ont pas de visage

Ils n'ont que l'ombre d'un regard

 

Je veux aller où le soleil brille

A travers la pluie

Où un blouson sur mon dos

Me tient chaud

Échappant au vent du nord

Voguant au ciel d'été

Ou ricochant sur des vagues d'océan

 

Je veux aller où le soleil brille

A travers la pluie

Où mon pauvre blouson

Me tient chaud

Échappant au vent du nord

Voguant au ciel d'été

On ricochant sur des vagues d'océan

 

Comme un étranger dans la ville

Je suis plus seul qu'une ombre

Et ma voix ne parle qu'à moi

Mon coeur que sais-tu dis?

Ne connaît pas

Mon coeur que cette ville

Ne connaît pas

Mon coeur que cette ville...