René Joly

 

 Chimène (1969)

 

Même si je prends la peine,
Chimène, de t'écrire chaque semaine
Même avec de la peine
Si tu m'aimes un peu quand même

Même si je t'emmène,
Chimène, si je t'aime un peu quand même
Même avec de la peine
Il faudrait que tu comprennes

Aux amours bien nés,
Chimène, le bonheur n'attend pas
Le nombre des années
Chimène, comprends-tu ça ?

Même sans que ça nous mène
Chimène, du désespoir à la peine
Même Chimène si tu m'aimes
Il faut que tu te souviennes

Même si je t'emmène
Chimène, si je t'aime un peu quand même
Même avec de la peine
Il faudrait que tu comprennes

Aux amours bien nés
Chimène, le bonheur n'attend pas
Le nombre des années
Chimène, comprends-tu ça ?
La la la la la …

 

Back