MARGUERITE


Paroles: Marco Luiberti - Richard Cocciante musique: Richard Cocciante

Surtout, ne m'en voulez pas trop
Si, ce soir, je rentre chez moi.
J'ai tellement de choses à faire
Avant que le jour se lève

Et pendant qu'elle dormira,
Moi, je lui construirai des rêves
Pour que, plus jamais, au réveil,
Elle ne se lève les yeux en pleurs

Et pour que cette longue nuit
Ne soit plus jamais noire et profonde,
Je demanderai à la lune
De remplir le ciel tout entier

Et pour que je puisse encore la voir
Me sourire comme avant,
Je demanderai au soleil
De brûler, même en plein hiver

Et pour qu'elle puisse encore chanter
Les chansons de notre bohème,
Je construirai un silence
Plus grand que ceux des cathédrales.

J'irai réveiller les amants.
Je parlerai des heures entières
Et je sais qu'ils me suivront
Tant que nous resterons amants.

Alors on se promènera.
Tous ensemble, on dansera
D'incroyables sarabandes
Et elle oubliera sa peine

Et pour que la ville danse,
Et pour que la ville chante,
On inventera des couleurs
Et elle oubliera ses larmes.

Nous irons dans les campagnes
Pour cueillir les fleurs des champs,
Pour en faire un grand lit blanc
Où l'on s'aime tendrement

Et puis nous irons au fond du ciel
Pour lui choisir une étoile
Parce que Marguerite est bonne,
Parce que Marguerite est belle,
Parce que Marguerite est vraie,
Parce que Marguerite est douce,
Parce que Marguerite m'aime,
Moi, je ne vis que pour elle.

Marguerite est ma raison,
Mon lendemain, mon idéal.
Marguerite, qui est le vent,
Ne sait pas qu'elle peut me faire mal.

Parce que Marguerite est celle
Que je veux toujours près de moi,
Marguerite est Marguerite,
Marguerite est tout pour moi.

Marguerite est tout pour moi.
 

 

 

 

 

 

 

Back